Utiliser par nos ancêtres depuis une belle lurette, le chauffage au bois continue de séduire bon nombre de foyers. De nos jours, il existe d’ailleurs des modèles modernes avec un design contemporain. C’est le cas du poêle à granulé. Il est plein d’atouts, mais les opinions divergent, certains affirment qu’il est écologique, d’autres défendent le contraire. Dans cet article, nous allons démontrer que le poêle à pellet, car il s’appelle également ainsi, respecte très bien l’environnement.

Le poêle à bois, un chauffage écologique

Nombreux sont ceux qui pensent que le chauffage au bois ne respecte pas l’environnement. Pourtant, ce n’est pas pour rien que l’état offre un crédit d’impôt à ceux qui décident d’utiliser un chauffage au bois en l’occurrence un poêle à granulé, c’est justement parce qu’il est écologique.

En ce qui concerne particulièrement le poêle à pellet, il utilise les granulés comme combustible. Ce dernier est conçu à partir des copeaux et sciures de bois. Ainsi, au lieu de détruire les ressources forestières, les fabricants encouragent le recyclage des déchets. Ensuite, le granulé brûle complètement. Il émet ainsi de faibles fumées qui peuvent nuire à notre écosystème. Mais pour que votre appareil de chauffage au bois puisse tenir ses promesses, il faut qu’il soit de bonne qualité.

Poêle à pellet : comment choisir son granulé de bois ?

Si votre poêle à pellet est écologique, c’est-à-dire qu’il n’émet pas de gaz à effet de serre dans notre milieu naturel, c’est grâce à son combustible. Ainsi, vous avez à bien choisir votre granulé de bois. Pour ce faire, vous devez prendre en considération certains points suivants. D’abord, vérifiez la certification de vos granulés. Pour avoir un rendement satisfaisant, prenez bien en compte les différentes certifications de vos pellets telles que DIN, Plus, NF, EN Plus. Elles vous garantissent des processus de fabrication justifiant que les produits sont conçus dans le respect de l’environnement.

Vient ensuite la taille des granulés. Il faut savoir qu’un pellet de mauvaise qualité émet des fumées nuisibles pour la santé et l’écosystème. C’est pourquoi il est important de bien choisir les dimensions de votre combustible bois son bon fonctionnement en dépend. Pour vous aider dans votre choix, choisissez un granulé de petites dimensions, entre 6 à 9 mm de diamètre contre 2 à 3 cm de longueur.

Vous vous demandez pourquoi choisir un pellet de petite taille. C’est parce que le modèle permet une bonne circulation entre la chambre de combustion et le silo. Puis, pensez au taux d’humidité de vos granulés de bois. Un pellet trop humide risque d’encrasser votre appareil. Ensuite, le combustible émet des fumées abondantes qui font salir l’atmosphère. De plus, les granulés noirciront vite la vitre de votre poêle. Pour que votre appareil de chauffage au bois reste écologique, utilisez des combustibles avec un taux d’humidité oscillant entre 8 et 10 %.

Quid du choix d’un poêle à granulés ?

Tous les poêles à granulés ne sont pas identiques. Ainsi, il faut faire un choix judicieux si l’on souhaite avoir un chauffage au bois écologique. De prime abord, choisissez un produit de marque. Professionnel dans son domaine, le fabricant conçoit un poêle à granulés dans le respect de l’environnement. Quoi qu’on dise, la qualité d’un produit dépend également du savoir-faire de son fabricant. Pour vous aider, renseignez-vous sur la réputation de l’enseigne et optez pour une marque leader et de référence dans le secteur.

Après la marque, privilégiez un poêle à pellet certifié « Flamme Vertes ». Ce label atteste que le produit a été conçu dans les règles de l’art et qu’il respecte très bien l’environnement lors de son utilisation. Il est à noter qu’il existe aussi le marché du bois de chauffage des granulés étiquetés « Flamme Verte ».

Enfin, même si cela n’a forcément rien à voir avec le choix de l’appareil, installez votre chauffage au bois par un professionnel qualifié. Pour cause, un poêle à granulé mal installé peut émettre des fumées anormales qui risqueraient de polluer l’environnement. À l’inverse, un chauffage bien installé surtout au niveau de son tuyau d’évacuation est garant d’un produit écologique. De plus, si vous faites appel à un installateur certifié comme un agent RGE, vous bénéficierez des aides financières sans parler que le crédit d’impôt.